Notre équipe de soutien aux États-Unis

Les consultants locaux de Cultural Care rencontrent chaque famille d'accueil et chaque fille au pair en personne afin de s'assurer, qu'ensemble, ils puissent vivre la meilleure expérience possible. Ils font ce métier tout simplement parce qu'ils l'adorent. Voici ce qu'ils tiennent à te faire partager.

Voici ce que nos LCC ont à te raconter :

Karen, LCC dans l'Illinois

En 2007, Karen a lancé la première Chasse au Trésor Cultural Care dans le centre de Chicago. Aujourd'hui, cet évènement devenu annuel réunit plus de 200 Au Pairs et 20 LCC de la région de Chicago.
Depuis 8 ans, j'ai travaillé avec plus de 100 Au Pairs d'Amérique du Sud, d'Europe, d'Australie et d'Afrique du Sud. Je suis encore en contact avec la plupart d'entre elles via e-mail et Facebook et je dois dire que mon rôle de LCC a changé ma perception du monde.
Je fais partie de la même communauté depuis 1986 et j'ai toujours vécu à Lake County. Je connais donc très bien la région et où recruter de bonnes familles d'accueil. Quand une famille s'adresse à moi, je sais exactement où ils vivent, l'école que leurs enfants fréquentent et où les parents travaillent. Cela me permet de mieux appréhender leur style de vie et je peux ainsi conseiller au mieux les familles intéressées quant aux avantages du programme et déterminer s'ils pourraient accueillir un Au Pair.
J'organise les réunions mensuelles bien à l'avance et invite les LCC de la zone à y participer. Mon objectif est de proposer des réunions amusantes mais aussi intéressantes notamment avec des sujets qui concernent la sécurité des filles au pair. Lors des dernières réunions, nous avons par exemple fait du bowling, participé à des activités caritatives, visité la caserne des pompiers ou le poste de police, organisé un "car wash" pour Kids First, participé à une parade locale, pris un cours de self-defense pour femmes, assisté à un match de basket, baseball et hockey, organisé une fête d'Halloween, suivi une formation de premiers secours, .., ou encore assisté à l'illumination du sapin dans le centre ville. Le but est que les Au Pairs passent un bon moment ensemble et qu'elles puissent se faire de nouveaux amis.
J'ai beaucoup appris sur le monde et les différentes cultures et j'adore voir les Au Pairs évoluer au cours de leur année aux États-Unis. Il est tellement intéressant de voir à quel point les Au Pairs deviennent plus indépendentes et parviennent à s'adapter à une nouvelle culture. Au terme de leur année, beaucoup d'Au Pairs me disent combien ils ont changé en mieux et à quel point ils sont heureux d'avoir fait ce choix.

Maria, LCC dans le Connecticut

Maria est elle-même une ex Au Pair et est toujours en contact avec sa famille d'accueil après 25 ans ! Elle tient à ce que les au Pairs de son groupe suivent cet exemple et montrent combien chacun peut s'investir auprès de sa famille et du programme.
Cela fait maintenant 8 ans que je suis LCC et je me rends compte que je suis toujours aussi engagée en faveur des échanges culturels que quand je suis arrivée aux États-Unis en tant qu'Au Pair en 1986. Pour moi, une année réussie comporte l''intégration réelle de la fille au pair dans la famille, un profond échange culturel et la création d'un lien d'amitié fort entre les Au Pairs des quatre coins du monde.
Mon rôle de LCC comporte différentes responsabilités mais ce que je préfère avant tout c'est faire naître une vraie relation entre mes Au Pairs et leur famille. Afin de faciliter leur intégration, je rencontre chaque Au Pair et sa famille d'accueil peu après son arrivée et m'assure que tout se passe au mieux. Je reste ensuite en contact fréquent avec chacun pour assurer un vrai suivi.
Il est aussi important que les filles au pair se lient d'amitié avec d'autres Au Pairs de leur zone. Pour encourager ces rapports, nous nous retrouvons au Starbucks tous les mardis pour faire connaissance et discuter de tout et de rien ! Il est capital que les filles au pair puissent se construire un vrai réseau social sur place et ceux de mon groupe adorent nos rendez-vous hebdomadaires. Année après année, je vois se créer des amitiés qui durent au-delà des frontières. Pour nos meetings mensuels, j'essaye toujours de leur présenter un aspect de la culture américaine : un match de foot US Yale-Harvard, la chasse au trésor de New York, un tour en canoë, un Laser Game, un film au drive-in, la tournée d'Halloween ou la parade de la Saint Patrick et un grand classique : notre karaoké annuel !
C'est un plaisir d'accompagner les Au Pairs pendant ce qui restera pour beaucoup d'entre elles la meilleure année de leur vie, mais surtout d'avoir de leurs nouvelles même après leur retour dans leur pays et d'entendre à quel point leur année a été enrichissante.

Katrina, LCC dans le Massachussetts

Selon Katrina, une année Au Pair est donnant donnant. Plus on se prépare à offrir,  plus on reçoit. Katrina a 6 ados à la maison et a accueilli de nombreux Au Pairs. Depuis maintenant 16 ans, elle accompagne des Au Pairs avant, pendant et après leur année au pair.
Je fais partie de cette grande équipe de soutien local. Je travaille de près avec les filels au pair et familles d'accueil pour les aider à passer la meilleure année possible aux États-Unis. Cela demande beaucoup de courage de la part des filles au pair de venir rejoindre une famille d'accueil à l'autre bout du monde mais celle-ci ne sera jamais seule. Un consultant local comme moi sera là pour répondre à ses questions et l'aider à résoudre tout problème. Nous lui présenterons aussi d'autres Au Pairs afin de l'aider à construire son propre réseau social.
Mon rôle est de recruter les familles d'accueil. Je leur faire passer un entretien pour vérifier que notre programme soit adapté à leurs besoins, qu'elles connaissent les règles et qu'elles sauront accueillir au mieux leurs futures Au Pairs. Je les reçois en entretien personnellement, vérifie leurs références et souvent je consulte les dossiers des Au Pairs avec elles afin de les conseiller dans leur choix selon leurs attentes et besoins.
Avant l'arrivée des filles au pair, je prends contact avec elles pour discuter et répondre éventuellement à leurs questions et appréhensions. Une fois sur place, nous serons régulièrement en contact pour vérifier que tout se passe au mieux. Nous nous rencontrerons une première fois dans les 2 semaines qui suivront leur arrivée afin de s'asseoir tranquillement en compagnie de leur famille pour revoir les règles du programme, parler des possibilités de cours sur place, de leur assurance et m'assurer que tous les aspects liés aux responsabilités et aux règles fixées ont été abordés. Je reste disponible à tout moment de l'année si une filel au pair décide de m'écrire, m'appeler ou venir me voir pour discuter des enfants, des cours ou tout autre sujet.
Au Pair n'est pas un travail facile mais avec la bonne attitude, du courage et en considérant toujours la famille et les enfants comme une priorité, chaque fille pourra profiter de nombreuses d'opportunités : études, voyages, amis, etc.  J'adore voir à quel point les Au Pairs s'améliorent en anglais, deviennent plus matures et indépendants au fil de l'année. En accueillant et en accompagnant avec le sourire toutes mes filles au pair pendant leur année aux États-Unis, j'aime à penser que je joue un petit rôle dans cette expérience.

InscriptionSéances d’information